Groupe de travail Faubourg Ouest

Genèse du groupe de travail

Début avril 2018, le Comité Faubourg Ouest a distribué aux habitants du quartier
une pétition demandant aux autorités communales d’effectuer études et aménagements des mobilités pour diminuer drastiquement les trafics de transit et leur dangerosité.

Sont notamment pointées du doigt l’ouverture de l’allée du triage et l’implantation de Bella Vita ayant entraîné bruits, pollutions, insécurités dues aux voiries et aux comportements inadaptés avec pour conséquence une perte de qualité de vie dans nos quartiers résidentiels.

La commune a répondu favorablement à cette pétition en créant une groupe de travail. Le but est bien de faire participer chacun et améliorer la mobilité dans l’ensemble du quartier. Tous les habitants du quartier ont droit à une qualité de vie égale. Pas de conflit entre les rues. Il faut arriver à trouver une solution globale satisfaisante pour chacun.

Première réunion du 20 juin 2018.

La réunion commence par une introduction de l’ordre du jour et une présentation Powerpoint de la problématique.

Trois réunions sont prévues:

  1. Celle-ci pour discuter de l’état des lieux
  2. Une intermédiaire de propositions
  3. Une dernière en Novembre 2018 pour définir les solutions.

L’état des lieux est basé sur le plan communal de mobilité (PCM) de 2009 dont il nous est annoncé qu’il sera remis à jour courant 2018-2019. Il faut bien constater que ce plan n’a été que partiellement mis en oeuvre et que les problèmes n’ont fait qu’empirer depuis. La proposition de hiérarchisation du réseau viaire est restée lettre morte.

Par ailleurs, il sera signalé que les trottoirs ont été mal conçus en nombre d’endroits ce qui amène les riverains à se parquer en toute contravention sur les trottoirs afin de préserver leurs véhicules des inconscients qui transitent à très vive allure par ces voiries résidentielles. Un certain laxisme des autorités fut mentionné à ce propos.

Les participants ont été amenés à faire des suggestions et furent également informés de diverses études en cours dont notamment la création de la nouvelle gare RER et le plan communal d’aménagement (PCA) de l’ancien parking FIAT pour lesquels les participants ont fait part d’une recrudescence prévisible et non désirée du trafic dans le quartier.

Réunion intermédiaire du 27 novembre 2018.

L’ordre du jour de cette réunion, à une date où nous aurions pu espérer que des solutions soient définies, ressemble étrangement à celui de la première réunion.

Si les objectifs annoncés restent les mêmes, la présentation Powerpoint comprend diverses diapositives de l’étude d’impact réalisée par TRANSITEC en ce qui concerne Bella Vita.

Il est effrayant de voir que cette société considère que ce projet n’a pas eu d’impact sur la circulation du quartier alors que son étude se base sur une comparaison entre une voirie inter-quartier de 6 mètres de largeur avec stationnement autorisé (drève des dix mètres) et la chaussée de Bruxelles, une nationale de 12 mètres de largeur où le stationnement est interdit. Basé sur le trafic avant et après, Bella Vita a plus que doublé le trafic de la drève. Pas d’impact?

Autre brillant constat de cette étude, TRANSITEC a relevé des vitesses moyennes élevées, entre 40 et 45 km/h, sur des voiries limitées à 50 km/h. Reconnaissons toutefois que, suivant les voiries, un automobiliste sur 10 ou 1 sur 4 excédait cette limite.

Nous ne pensons pas que de telles études peu critiquées amélioreront jamais la situation présente.

Troisième réunion

Tel qu’annoncé lors de la deuxième réunion, celle-ci devait se tenir en janvier-février 2019. Cette réunion s’est finalement tenue le 26 juin 2019 avec peu de participants vu la date peu propice. Après une nouvelle présentation de l’étude Transitec, il nous fut annoncé le limogeage de l’expert en mobilité de même que celle du responsable des travaux de la commune et proposé le plan pour le Faubourg Ouest tel que figuré dans notre page « Plan de circulation Faubourg Ouest ».