Rue ROMBAUT

Suite à la réunion d’information préalable à l’enquête publique des 21 et 22 Avril sur le site de www.dedeyne-projects-waterloo.be, voici les réflexions et propositions à ce sujet d’AIQW (association InterQuartiers de Waterloo) :

  • Le Schéma de développement communal (SDC) n’est pas finalisé ni approuvé et une fois de plus un méga lotissement sera présenté à l’enquête publique ! Ceci sera déjà un motif de refus tant que le schéma de développement communal n’est pas d’application car ce sera lui qui déterminera ce qu’il est possible de bâtir comme type d’habitat et avec quelle densité dans chaque quartier et avec quels aménagements des mobilités.
  • Il est à noter que, dans la présentation par la commune du futur centre-ville, la zone est marquée comme zone agricole. Pourquoi ce changement d’affectation ?
  • La norme de densification n’étant pas établie pour ce quartier, elle devrait être d’une maison (éventuellement Kangourou) par minimum 15 à 20 ares de terrain afin de ne pas densifier ce quartier résidentiel peu accessible par la rue Rombaut. Aucun bloc d’appartements ne devrait être bâti dans cette rue étroite, même si elle devait partiellement être élargie via la parcelle 389/2b située en bordure de rue. De plus, une zone verte de 10% de la surface de la zone au moins devrait rester zone verte accessible au public et ce en dehors de « bords » de route ou de ronds-points.
  • Les nouvelles maisons devraient être équipées de panneaux solaires et pompes à chaleur afin de limiter les émissions de gaz polluants sur ce quartier du Chenois.
  • Plusieurs sentiers devraient permettre de désenclaver le site et de favoriser les mobilités piétonnes voir cyclables. La rue Rombaut, super étroite et où sont déjà accolés plusieurs gros immeubles du côté Braine l’alleud, ne permet plus une augmentation de trafic importante. Cette rue n’est pas équipée de trottoirs, ni de zones sécurisées pour les cyclistes. Le lotissement devrait permettre des aménagements cyclables et piétons qui améliorent significativement les mobilités douces dans le quartier. Les propositions des habitants du quartier devraient être élaborées en concertation avec les autorités communales.
  • Un équipement communal à cet endroit n’est-il pas nécessaire et donc à inclure dans ce lotissement ? Ce serait un investissement pour le patrimoine communal, telle une plaine de jeux pour les enfants ? Un potager et un verger de quartier ? Des bancs pour les personnes âgées ? Quels sont les souhaits des habitants du quartier et quelles sont les intentions du collège communal ?
  • Plusieurs arbres se trouvent sur et en bordure du terrain. Non seulement, ils devraient être conservés pour la majorité d’entre eux mais les parcelles bâties devraient avoir au moins un arbre feuillu par 5 ares. Les avenues devraient aussi être bordées d’arbres.
  • Une zone verte sur toute l’étendue du terrain est aussi possible mais certainement trop onéreuse pour les finances communales. Cependant une partie du site au moins pourrait aussi devenir propriété communale et rester ainsi en zone verte. En effet, le dérèglement climatique et les pollutions de nos cités exigent des zone vertes tampons qui absorbent les pollutions et régulent les effets des fortes chaleurs. Et cela aussi à Waterloo où la qualité de vie des résidents se dégrade du fait de la disparition continue des espaces verts.
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s